mardi 16 janvier 2018

Benjamin Judas, à la découverte des Cerfs d'Ecosse

Lors de ce 11e Salon Photo Nature, un zoom spécial est fait sur les cervidés. Benjamin Judas et Thierry Mazue présentent ainsi une exposition commune et cohérente composée de deux sélections de photos distinctes (même support, même dimension). Le titre en est « Sur la piste des Seigneurs : des Tourbières d’Alba au Pays des Loups » avec des photographies de brame d’Italie (Thierry) et d’Ecosse (Benjamin).
Benjamin Judas :
Amoureux de sa région mais avant voyageur, Benjamin entreprend un premier séjour en Ecosse en 2015 qui lui fait découvrir une nature sauvage et paisible. Le photographe a eu un vrai coup de cœur, à tel point qu’il a enchaîné plusieurs séjours dans cette région. Il voyage entre amis, sans guide ni organisme, et la préparation fait partie du plaisir.
Il faut aussi le temps de s’imprégner des lieux une fois sur place pour comprendre un environnement nouveau, c’est indispensable pour réaliser les photos envisagées.
Ces cerfs sauvages ont été photographiés sur les Iles de la côte ouest de l’Ecosse. La faible densité de population leur permet d’avoir un comportement beaucoup plus naturel que dans nos forêts. Ainsi le brame est diurne et les cerfs ne fuient pas à la vue d’une silhouette humaine, pour peu qu’on adopte un comportement respectueux et qu’on les observe à une distance raisonnable.

Benjamin Judas présente des photographies de cerfs, comportements et paysages, en période de brame en Ecosse.

Pour en savoir plus sur le photographe : www.scenesnature.com




lundi 15 janvier 2018

On retrouve avec plaisir l'APRAN au Salon Photo 2018

L'Association Photo Rhône-Alpes Natures (APRAN) a pour but de favoriser les rencontres entre photographes amateurs ou novices, désireux :
- d'échanger idées et connaissances dans tous les domaines de la photo nature,
- de contribuer à la sensibilisation du public aux problématiques environnementales par la valorisation d'images.
Cette valorisation pourra se faire par le biais d'organisation de rencontres, d'expositions, de publications et d'éditions.

Forte d'une vingtaine de membres, l'APRAN a exposé :
- En 2012 : Bibliothèque de Marcellaz - Albanais (74), Médiathèque Simone Veil à Jassans-Riottier(01), Villa Monderoux à Beynost (01),
- En 2013 : Collège de St Etienne de St Geoirs (38), Médiathèque Simone Veil à Jassans-Riottier(01), Centre culturel l'Allegro à  Miribel (01),
- En 2014 : Galerie Impertinence à Montluel (01), 1er Festival "Lycée Photo Nature" à Bourg-en-Bresse, 1er festival  "Reg'Arts Nature" à Chevigny Saint Sauveur (21),
- En 2015 : Salon de la Photo Nature du Val de Saône à St Jean de Losne (21), Festival "Lycée Photo Nature" à Bourg-en-Bresse,  Festival "Cœur de France" au château d'Ainay le Vieil,
- En 2016 : Festival Nature Ain à Hauteville - Lompnes, Fesival "Les silences du Ventoux" à Sault (84),

- En 2017 : Salon de la Photo Nature du Val de Saône à St Jean de Losne (21), Festival de la Camargue et du Delta du Rhône.

Les photographes exposants de l'APRAN :
Amaro Jean-Michel, Boisson Claire, Bouzenot Jonathan, Boyer Christine, Duperron Gilles, Fayard Ludovic, Freguin Julien, Glauque Raphaël, Grenetier Théo, Martin Véronique, Pupier Fred, Sabonnadière Patrick, Woessnersner Estelle.

Pas de thème particulier cette année. Le groupe présentera un best-of des images réalisées par les membres de l’APRAN en 2017 avec comme fil conducteur l’Islande, à savoir Faune, de la Flore, des Paysages .

Pour en savoir plus sur l'APRAN :
Site : www.apran.fr

samedi 13 janvier 2018

Annick Gauthier et Didier Robert nous feront découvrir les trésors de la plaine de la Pustza (Hongrie).

Annick Gauthier : après une petite enfance en plein Sahara, entourée de dunes et palmiers et d’animaux, les forêts de région parisienne, puis des Pyrénées, ont entretenu sa passion pour la Nature, illustrée par le dessin et la poésie, et ensuite la photo. Si tout sujet l’interpelle, ses photos souvent « instinctives » visent à mettre en valeur les richesses de la nature, et à prolonger et transmettre les émotions ressenties à son contact.
Didier Robert : il a commencé la photo de nature en 2008. Au début son approche était plutôt naturaliste, cependant au fils des années, il a commencé à intégrer une vision plus créatrice et artistique dans ses images. Il a plutôt une prédilection pour la proxi et macrophotographie. Cependant, les hivers Lorrains étang longs et rigoureux, Didier a commencé à photographier les nombreux échassiers, passereaux et rapaces présents dans sa région et au-delà.
Ils présentent (souvent ensemble) des expositions photos au niveau régional, comme :
- « Au pays du Mato Sapa» : Festival Lorraine PhotoNature, Saint-Avold, Seichamps…
- «Les ailes de la Pustka » : Festival de Namur (FINN 2016), Saint-Avold, Pagny Sur Moselle, Gerardmer, Seichamps…
- « Les couleurs de l’Invisible » : Festival de l’oiseau 2015 (Abbeville), Seichamps, Metz, Marly et Scy-Chazelles…

Ils ont aussi présenté de nombreuses expositions individuellement dans différents festivals ou lieu d’exposition: Monthureux, Vittel et Gérardmer - 88), et au-delà (Jura, Baie de Somme).

A Saint Jean de Losne, les photographes vont faire découvrir leur exposition ; « Les ailes de la Pustka » : La Pustza est la grande plaine herbeuse et marécageuse de Hongrie. C'est une immense steppe qui couvre une partie du centre de l'Europe, déclarée réserve de biosphère de l'Unesco depuis 1979. On peut y observer une très grande variété d'oiseaux migrateurs mais aussi de nombreuses espèces nicheuses. On y rencontre notamment les oiseaux les plus colorés de notre continent : guêpiers, rolliers ... mais aussi des espèces plus rares  telles que le faucon Kobez ou la cigogne noire, difficiles à observer en France. Cette exposition vise à mettre en valeur ce patrimoine naturel, mais aussi le travail formidable que font sur place les gardes du parc national d'Hortobagy pour la conservation et la protection de la nature.

Composition de l'Exposition : entre 15 et 20 photos sur supports Dibond en formats 40X60 ; 50X75 et 50X50 (en fonction de la place disponible).

Pour mieux les connaître :

vendredi 12 janvier 2018

On retrouve avec plaisir Fabien Gréban lors de cette 11e édition du Salon

Depuis ses débuts en 2005 dans la photographie animalière, Fabien Gréban a choisi de consacrer ses images à la mise en valeur du massif du Jura, sa terre d'adoption.
Il espère ainsi aider à la prise de conscience de la beauté et de la fragilité de notre environnement proche. Très sensible à l'esthétisme d'une image, il recherche les plus belles ambiances et lumières propices à l'évasion.


Il aime qu'une image permette à l'imaginaire de s'exprimer pleinement.
Ainsi, il affectionne les paysages animaliers, les contre-jours, les flares, les flous, …
Côté matériel, il est équipé d'objectifs Nikon de 16 à 500 mm, et il utilise avec bonheur un boîtier full frame Nikon D810 et un boitier APS-C Nikon D500.
Il expose sur le thème : "Vie sauvage dans le massif du Jura du printemps à l'automne" (on y retrouvera renard, hermine, blaireau, chouette, cincle plongeur, écureuil, pic noir, …. que Fabien aime photographier et qui avait charmé le public lors d’une des premières éditions du Salon).

Pour en savoir plus : www.faune-jura.com




jeudi 11 janvier 2018

Olivier Henrion ou la beauté à nos pieds

Olivier Henrion est un photographe autodidacte et naturaliste, amateur de nature et de photographie depuis son plus jeune âge. Même s’il a commencé la photo au temps de l’argentique, son véritable début date de 2013.

Au début ses images avaient une vision très naturaliste de la chose mais depuis 2015 une évolution plus artistique s’opère. La photographie devient une réelle obsession, Olivier regarde les choses différemment pour composer, chercher l’ambiance et la magie de l’instant. Suggérer plutôt que montrer, on pourrait résumer son approche de la macro/proxy photographie de cette manière, repoussant souvent les limites de la perception. Par ses images Olivier cherche à capter l’attention du public par la beauté et l’émerveillement, pour faire ensuite passer des messages de respect et de protection de l’environnement.
Son thème : « Un autre monde à nos pieds » (proxy-macro photographie), à travers 14 clichés réalisés pour certains à deux pas de chez le photographe.

Pour en savoir plus voir le site : www.olivier-henrion.fr

mercredi 10 janvier 2018

Olivier et Aurélie Ferreux et "Les colères du ciel"


Olivier Ferreux 36 ans, il habite dans le Haut Jura et partage sa vie avec sa femme Aurélie Ferreux 33 ans et son fils Doryan 10 ans.
Olivier et Aurélie ont la même passion, photographier les orages.
Ils sont tombés dans la photo il y a 5
ans en autodidactes.

Ils cherchent avant tout à montrer la beauté de cette nature en plein déchaînement.

A travers leurs photos ils nous feront découvrir ce qui n'est pas forcement visible à l’œil nu, vous trouverez également des formations orageuses tout aussi impressionnantes, le but c'est que les visiteurs soient immergés dans cette ambiance chaotique tout en étant en sécurité à l'intérieur.



Ils exposent sur le thème : Les colères du ciel.
Immersion au cœur des orages à travers de nombreux clichés de foudre et des structures nuageuses impressionnantes.

Pour en savoir plus sur ces photographes :

mardi 12 décembre 2017