samedi 31 janvier 2015

La flore fait salon : orchidées sauvages… et herbiers, au Salon Photo Nature


 Il nous a semblé intéressant de mettre particulièrement en valeur les orchidées sauvages lors de la 8e édition de notre Salon Photo Nature 2015.


Pour mieux connaître les orchidées sauvages,
conférence le 28 mars à 15h, à la salle à usage multiple (tout près de la salle polyvalente) par deux intervenants spécialistes, Marie Geneviève et François Poillotte.

"Orchidée ! le nom à lui seul évoque tout à la fois la beauté, la richesse, le mystère, l'exotisme, mais aussi l'intrigue.
On pense tout naturellement aux espèces tropicales qui exercent sur nous une véritable fascination. Celle-ci est telle
que certains pays ont érigé la plante en emblème national souvent mis en avant à des fins touristiques évidentes (Thaïlande, Singapour...)
On ignore trop que notre région abrite plus d'une quarantaine d'espèces de cette plante mythique. Aussi remarquables que leurs proches cousines exotiques, leur taille, trop modeste, ne se prête guère à la curiosité du promeneur.
La Côte d’Or, dans sa partie septentrionale, peut se prévaloir du rare privilège de posséder sur son territoire, une importante population de Sabot de Vénus, la plus majestueuse de nos orchidées." (M.G. Poillotte).
Marie Geneviève Poillotte, professeur de sciences en retraite, présidente
d'une association naturaliste (Société Mycologique), conseillère scientifique auprès du futur parc national des forêts de plaine, auteur de divers articles scientifiques et revues sur la flore et les champignons, animatrice de diverses conférences.
François Poillotte, notaire honoraire (retraité), expert auprès du conseil économique, social et culturel du futur parc national. Photographe amateur, auteur de divers ouvrages sur la vie monastique sous l'Ancien Régime (Fascicule sur le Grand Prieuré du Val-des-Choux et livre sur l'abbaye cistercienne de Longuay) et d'articles parus dans diverses revues locales. Conférencier (le 14 février 2015 à Chaumont aux Archives départementales sur l'abbaye de Clairvaux au temps de saint Bernard).

La photographe Monique Morin exposera, pour sa part, en plus de son stand "Au pays des Elfes", une dizaine de photos d’orchidées sauvages. Par ailleurs une projection en continu de photos d'orchidées sauvages de M.G. et F. Poillotte permettra au visiteur de se rendre compte de la très grande variétés des fleurs.



Patryck Vaucoulon présentera ses planches aquarellées de plantes et de fleurs et dédicacera ses ouvrages sur les plantes.

La découverte des Herbiers
Le visiteur du Salon pourra également admirer plusieurs planches d’herbiers prêtées par le Museum de Dijon (avec le soutien de Johann Lallemand, Chargé des Collections Botaniques, Index seminum, Jardin Botanique de Dijon, Jardin des sciences de Dijon), ainsi que des planches d’un herbier constitué en 1940, 1941 et 1942 par un habitant de Saint-Jean-de-Losne, avec des plantes communes de Saint-Jean-de-Losne, Esbarres, Saint-Usage et Dijon, à savoir environ une centaine de plantes de 30 familles différentes.


Par ailleurs Alain Cessot présentera des herbiers récents de sa composition, d'autres du XXe s., et de nombreuses planches du XIXe siècle (y compris des orchidées) sous diverses présentation et même en tubes de graines, et le matériel qui va avec : presse, boite à collecter, planches d'étiquettes vierges etc. Alain Cessot sera à la disposition des visiteurs, d'une façon didactique, pour encourager les amateurs et les enfants à réaliser un herbier.

vendredi 23 janvier 2015

L'empreinte de la Nature, au Salon Photo Nature 2015

Il nous a paru intéressant de faire cette année une allusion à l’empreinte de la Nature ; c’est pourquoi en plus des images des photographes de faune et de flore, nous aménagerons dans le Salon Photo Nature 2015 un espace « fossiles et minéraux ». Certains seront présents également par l’image.

Fougères du Carbonifère, Trilobites du Dévonien et de l’Ordovicien ainsi que des Ammonites montreront quelques-unes des formes de vie d’avant le Quaternaire.
Les photographes de fossiles (André Brocard) et de minéraux (Bruno Saint Yves et l’association association SMPD, Société de Minéralogie et Paléontologie Dijonnaise) sont également ceux qui les ont récoltés et pourront ainsi vous donner tous les renseignements que vous souhaiteriez.
 

vendredi 19 décembre 2014

L'APRAN sera présente au Salon Photo Nature 2015 à Saint Jean de Losne

L'APRAN est une association qui a vu le jour en 2011 sous l'impulsion de passionnés de photos et de nature répartis sur tout le territoire de la région Rhône-Alpes.
Elle regroupe aujourd'hui une vingtaine de membres, qui se retrouvent régulièrement sur le terrain, mais aussi à l'occasion de séances d'échanges.
L’APRAN organise chaque année depuis 2012 une exposition itinérante qui permet de présenter, au travers d’une thématique, un échantillon du travail de ses membres.

L'exposition 2015, et que l’on verra au Salon Photo Nature du Val de Saône, a pour thème "Couleurs chaudes, couleurs froides ...", et présente des photos de 9 membres de l’APRAN (à savoir Thomas Cuvex, Julien fréguin, Raphaël Giauque, Jean Michel Amaro, Ludovic Fayard, Claire Boisson, Christine Boyer, Gérard Tsao et Félix Benoit).

Pour en savoi plus sur l'APRAN :

dimanche 14 décembre 2014

Monique Morin et Hervé Bocquet au pays des Elfes pour le Salon Photo Nature 2015

Nous retrouvons avec plaisir pour ce Salon Photo Nature 2015 nos amis photographes Monique Morin et
Hervé Bocquet, délaissant grenouilles et crapauds pour la flore.
Ils exposeront sur le thème : "Au pays des elfes : la flore et ses milieux".
Rivières, montagnes, prairies sèches, tourbières, bocages, mares, forêts, friches, simples talus, etc.
 sont leur jardin extraordinaire. Dans cette mosaïque de paysages, la diversité et la richesse
 des milieux sont propices à l’épanouissement d’une flore encore diversifiée, abondante et 
parfois luxuriante. Sous chaque fleur se cache une elfe, derrière chaque arbre un troll, au fond 
de chaque mare une nymphe. Trésor ô combien précieux, cette nature dont nous vous présentons 
quelques facettes, nous enchante et nous émerveille à chaque instant. Elle nous incite à la contemplation 
et à l’écoute du silence intérieur indispensables à notre recherche créative. 
Mais attention, ce trésor est fragile. Mettons tout en œuvre pour que ces images furtives ne soient
pas les dernières d’un monde, telle l’Atlantide, à jamais englouti.
Pour en savoir plus sur ces photographes :

mardi 9 décembre 2014

Antoine Gobat et l'Arctique, au Salon Photo Nature 2015

Né en 1983 dans le Val-de-Ruz en Suisse, marié et papa d’un petit garçon de deux ans, Antoine Gobat a été bercé depuis toujours dans la découverte de la nature par un père biologiste et une mère dessinatrice animalière.
En 2005, Antoine Gobat achète son premier Reflex et début en photo animalière avec très vite une spécialisation pour les oiseaux.
Après quelques publications dans la presse régionale et pour quelques revues ornithologiques il prépare sa première exposition qu’il montrera dans divers endroits en suisse romande.
Fasciné depuis toujours par les paysages et la faune nordique et après avoir longtemps pensé que cela ne serait jamais accessible, il a concrétisé son rêve d’aller au Spitzberg en été 2012.
Un voyage gravé à vie notamment grâce à la rencontre de l’ours polaire. En 2014 Antoine reçoit sa première reconnaissance internationale avec le Prix Spécial Best Vox Populi au HBW World Bird Photography Contest.


Antoine Gobat exposera sur le thème « L’Arctique - 80° Nord ».

Pour en savoir plus sur ce photographe, voir :  www.antoine-gobat.com

lundi 8 décembre 2014

Les sous-bois de Jean-Louis Blondeau au Salon Photo Nature 2015

C’est à la lumière rougeâtre de la chambre noire que dès l’enfance son père a initié Jean-Louis Blondeau à la photographie. 

Le soir souvent il transformait la salle de bains en laboratoire et sa passion petit à petit a gagné son fils. Elle n’a jamais quitté Jean-Louis Blondeau qui débuta sa carrière professionnelle comme assistant dans des studios de mode et de publicité, puis en free-lance avec divers reportages sur des thèmes humanistes. Après cinq ans d’exercice, les aléas du métier de photographe et les hasards de la vie le conduisent à changer d’orientation, réservant depuis la photographie à ses loisirs.

Jean-Louis Blondeau est venu à la photo animalière en 2011, la rencontre fortuite d’une aigrette ayant piqué sa curiosité. 
Le photographe ne fait pas la course aux espèces rares, il essaie simplement de saisir des instants privilégiés du spectacle quotidien de la nature, émerveillé par l’observation de toutes ces autres vies que les nôtres, que nous avons le devoir de préserver.
Jean-Louis Blondeau expose sur le thème : « Sous-bois ».

Pour mieux connaitre ce photographe, voir son site :

jeudi 4 décembre 2014

Dominique Duyck ou la passion de l'ornithologie, au Salon Photo Nature 2015

Intéressé pas l’ornithologie depuis son tout jeune âge, Dominique Duyck, qui habite la Belgique, a commencé la photo animalière en recevant son premier appareil photo pour ses 18 ans.
Il est passé au numérique en 2004. Ayant tâté à la digiscopie mais sans trop de résultats, il est passé au réflexe en 2006 tout naturellement.

C’est surtout son inscription comme membre de BENELUXNATUREPHOTO qui lui a ouvert des horizons qu’il ne connaissait pas et qui l’a fait progresser.

Dominique Duyck exposera sur le thème "Le joyau des marais" : la vie du grèbe à cou noir dans nos régions.