jeudi 28 janvier 2010

Patryck Vaucoulon



Très tôt, séduit par l’image, Patryck Vaucoulon possède son premier appareil photo à l’âge de 6 ans. Il passe ses vacances dans les Alpes et photographie edelweiss et charbons bleus en s’initiant très vite à la macrophotographie. A 13 ans, il achète son tout premier reflex après trois années d’économie. Ses études en sciences naturelles, ses voyages et ses recherches l’emmènent à photographier ou à dessiner la nature avec la même passion gourmande et cependant tranquille. Les régions polaires, les tropiques malgaches, le Kenya ne l’empêchent pas de revenir à sa Bourgogne natale. Les blaireaux remplacent les lions, les lémuriens ou les ours polaires. Les oiseaux et les mammifères l’ont toujours attiré. Mais son penchant pour la botanique ne l’a pas quittée. Il aime capturer les ambiances, les lumières plus que l’événement extraordinaire. Comme pour l’aquarelle, il goûte l’instant, quand il peut se fondre dans un milieu naturel. Là, il veut se faire oublier et voir la vie se dérouler simplement. Ces images sont avant tout des ambiances plutôt que des exclusivités animalières pour magazines. Grands tétras, blaireaux, guêpiers, huppes, ours polaires, manchots ou bœufs musqués, ne sont qu’un lien avec la faune sauvage. Sa quête, c’est avant tout vivre au contact d’une nature vierge, épier ce monde si proche et si lointain des préoccupations citadines, à la recherche d’une émotion enfouie au fond des bois ou des grands espaces.
Patryck Vaucoulon dédicacera ses ouvrages lors du 4e Salon de la Photo Animalière à Saint-Jean-de-Losne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire