mardi 23 mars 2010

Jacques Tournel, invité d’honneur du 4e Salon de la Photographie Animalière du Val de Saône : un homme généreux et talentueux.

Jacques Tournel, belge d’origine mais vivant en Suisse, est un grand voyageur. Il est venu assez tardivement à la photographie animalière. Ce sont surtout les rencontres avec le monde animal qui l’intéressent. Il rapporte de ses voyages intercontinentaux, moult clichés (plus de 15 000 par voyage).
Nous avons pu en admirer plus d’une cinquantaine sur le Salon ; par ailleurs le diaporama, projeté en boucle sur son stand, montrait de merveilleuses photographies d’animaux que nous n’avons pas toujours l’habitude de voir dans le détail, notamment ours ou lions. Cet intérêt, les visiteurs l’ont eu en restant plusieurs minutes, très attentifs et silencieux, devant un large écran sur le stand du photographe.
Jacques Tournel est un photographe hors pair, passionné, d’un grand professionnalisme mais c’est aussi un homme tout en simplicité et en générosité. Nous avons eu l’occasion de le percevoir pendant ces quelques jours passés ensemble, notamment pendant le montage de l’exposition, lors de nos conversations. Chez lui pas de propos élitistes ni sectaires mais une bonhomie qui fait du bien, avec un nuage d’humour à froid. Photographe habitué à attendre patiemment la meilleure opportunité pour prendre ses clichés, il parle peu mais ses photographies sont un message, parfois pessimiste d'ailleurs, quand il dit, en parlant de l'environnement et de la protection de la nature, que c'est déjà trop tard...
Nous tenons donc à le remercier d’avoir honoré notre 4e édition et de nous avoir fait découvrir d’autres lieux, d’autres cieux, d’autres espèces, en particulier lors de la projection du samedi soir où très pédagogiquement il nous a présenté ses carnets de voyages saisissants dans les grandes réserves d’Amériques du Nord (Waterton & Yellowstone).
Il va repartir bientôt au Canada pour retrouver les grands ours. Souhaitons lui un excellent et fructueux voyage. Michelle G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire