mercredi 29 janvier 2020

Les fleurs sauvages de l'Ain et du Jura dans l'objectif de Jean-Robert Comte


Jean-Robert Comte, né en 1954 à Lyon, possède la double nationalité française et suisse ; il enseigne en France puis en Suisse jusqu'à sa « retraite » prise il y a peu.
Il a assumé diverses responsabilités au cours de sa vie professionnelle, ou publique notamment celle de maire-adjoint.
Sa veine artistique se manifeste dès la fin de l'adolescence. Il découvre la photographie pendant ses études post bac et passe de nombreuses heures de labo NB : magie jamais oubliée de la photo qui apparaît dans le révélateur.
Il donne la priorité au début au « Paysage » et à la « Macro », assez classiquement, puis effectue un virage vers la photo de rue, mais sa passion est toujours intacte pour la nature, les paysages, la faune, la flore surtout. Il se spécialise actuellement pour ce dernier sujet. Son leitmotiv ? Il y a du beau autour de nous …
On le retrouve pour la seconde fois à Saint Jean de Losne. En 2017, il avait exposé de très beaux paysages, avec ses petits lacs secrets du Jura.
Cette année il a choisi les fleurs comme thème : « Humbles fleurs sauvages de l'Ain et du Jura » (pâquerette, marguerite, anémone des bois, coucou, cardamine des prés, coquelicot, vulnéraire, crépide, sabot de vénus, anémone pulsatile, orchis brûlé, orchis militaire etc.)
Passionné de rando et de nature, Jean-Robert Comte aime en effet arpenter les régions sauvages proches de ses domiciles du Jura et de l'Ain. Il y recherche des espèces florales surtout, que sa photographie saura magnifier par une prise de vue spécialement soignée. Il cherche en effet à mettre en valeur leur humble beauté naturelle en les photographiant de manière à leur offrir, à la prise de vue et non au postraitement, un écrin d'avant et d'arrière-plan proche de la peinture.

Pour en savoir plus ;  http://jrcphotos.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire