jeudi 6 février 2020

Martine Huin et son univers de féerie et de douceur

De formation artistique, Martine Huin a remplacé ses pinceaux au profit d’un boitier.
Toujours attirée par le côté pictural, c’est tout naturellement qu’elle s’est tournée vers la macrophotographie, qui lui permet une grande liberté de créativité.
Elle papillonne de corolles en étamines, sans oublier les insectes, de lumière en couleurs, à la recherche d’un monde fascinant.
Martine Huin a exposé l’an dernier et continue son histoire avec cette année son exposition de macrophotographie : « Equilibre du Silence », ode à un Univers rempli de féerie et de douceur, qui n’est ni jour ni nuit, monde fantasmagorique et royaume de l’imaginaire peuplés d’insectes.
Les courbes et les lignes, base de son travail, donnent une dimension abstraite et onirique.
Ce style zen est une recherche de sobriété.  C’est toute une saga de « Zou », sa fourmi merveilleuse, qui se promène, au gré de ses envies, dans un univers magique.


Pour en savoir plus, voir sa page Facebook :
 Martine Huin Rêves Ephémères

2 commentaires: